ISABELLE HACHEY JOURNALISTE A LA PRESSE, A-T-ELLE TRAHI SA PROFESSION SUITE A L’ARTICLE SUR STEVE MAMAN ? “La véritable histoire du Schindler juif”

Par Deborah Harros Goldman

Stevemamanisabelle1

Introduction

Comment briser l’Omerta journalistique quand La Presse et Isabelle Hachey ont voulu régler leur compte avec le philanthrope Steve Maman.

La haine gratuite accable le monde

IMG_2443

Reuters

En effet qui n’a jamais subi d’injustices ?

Nous avons tous connu qui a cherché à nous détruire.

A présent, imaginez avoir décidé de fonder une mission humanitaire internationale. Car vous n’acceptez plus de voir des victimes innocentes mourir dans l’indifférence générale.

Bien sûr, vous avez les moyens nécessaires afin de réaliser vos projets. Mais vous avez surtout des aptitudes incroyables, armé d’une réelle compassion pour l’humanité et beaucoup de courage, vous avez décidé de vous engager auprès des victimes oubliées. Aussi, vous avez des alliés prêts à se sacrifier, des alliés de taille qui ne renoncent pas et une détermination sans faille et foi en Dieu. Mais plus encore, des convictions hors du commun et qui dérangent car elles dénoncent les mensonges.

Ce n’est plus UNE personne qui cherche à vous détruire, à présent, elles se comptent sur les doigts des deux mains. Ruse, manipulation et démagogie sont devenues des obstacles auxquels vous êtes confrontés quotidiennement.

Et dans l’ombre, certains attendront le faux pas. Personne ne sera là pour vous relever, aucune erreur ne vous sera permise. Il faudra être vigilant et veiller à garder toujours en tête la réelle cause qui vous anime : réparer les injustices aider un un peuple en péril.

Toutefois portée par cette grâce, cette détermination qui est votre, vous continuez à agir sans relâche car vous savez que le sort de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants reposent dorénavant sur vos épaules.

Votre intuition toujours en éveil et vous protège dans ce parcours du combattant. et bien que des personnes malveillantes cherchent à vous nuire, toujours plus nombreuses. Vous possédez aussi de plus en plus d’amis prêts à combattre à vos côtés. C’est un combat du mal contre le bien. Il faut courir vite et savoir vers qui se tourner. Chaque bataille mène à la suivante et ainsi de suite. Certaines de leurs actions commencent aussi à porter leurs fruits : des calomnies sont font de plus en plus insistantes. Jugé, critiqué, accusé à tort, on essaye de vous discréditer sans raison. Alors il faut agir vite et bien : dénoncer le mal à la racine. La désinformation qui sévit dans les médias, par des journalistes sans scrupules qui vous accablent. En particuliers, l’un d’entre eux qui a décidé de vous abattre par intérêt commercial, le journal canadien La Presse. Ce journal qui répand des propos mensongers, a décidé qu’il vous fera la peau. La Presse à scandale ne s’est pas encore à quel homme déterminé a-t-il devant lui ! Les choses ne se passeront pas comme prévues…

Connaissez vous le pouvoir d’un journaliste ? Il est sans limite

Si vous êtes un peu connu, en prise avec la scène médiatique, vous êtes aussi plus attaqué. Car en vous attaquant, un journaliste se fait un nom et une carte de visite. Certains de ces journalistes sans moralité sont capables de conspiration, devenant de terribles adversaires qui tireront les ficelles pour faire tomber les plus honnêtes d’entre nous. Discréditer, délégitimer nos actions, seront notre nouveau parcours du combattant. Mais les raisons seront toujours cachées, inavouables et d’autant plus graves, qu’elles représentent bassement des raisons commerciales et d’intérêts, il s’agit de la honte de leur profession ! 

Si de plus, vous affichez ouvertement votre identité juive, peut-on s’attendre à des mensonges encore plus terribles ?

WhatsApp-Image-20160704

Pourquoi un Juif qui a percé devient il un homme à abattre ?

Beaucoup de célébrités ont eu leur carrière et leur vie privée brisées à cause d’un article dévastateur et totalement faux. Personne ne peut se protéger d’un journaliste trop zélé.

PERSONNE ne peut se protéger d’un criminel armé d’une plume et d’un clavier.

En effet, la désinformation est meurtrière.

C’est pourtant l’histoire de Steve Maman attaqué par la journaliste Isabelle Hachey. Qui a tenté de désinformer le public sur l’action humanitaire CYCI – (The Liberation of Christian and Yazidi Children of Iraq). Cependant sur les réseaux, l’article n’a très peu intéressé le public de La Presse. Mais il a créé du tort à la fondation de Steve Maman CYCI et plus encore aux victimes, les rescapés de Daech, Les Chrétiens et Yézidis d’Irak.

Car en effet, par l’intermédiaire de ses articles, la journaliste Isabelle Hachey a tenté de jeter le discrédit sur Steve Maman et son action humanitaire qui défend les rescapés de Daech. Elle a essayé de jeter le doute dans l’esprit des lecteurs, par des procédés de détournements appelés désinformation. La désinformation est un ensemble de techniques de communication visant à donner une fausse image de la réalité dans le but d’influencer l’opinion publique, telles que par une argumentation erronée, d’attaques personnelles, de controverses, de doutes insidieux.

Néanmoins, à maintes reprises, les preuves ont été démontrées : les milliers de témoignages furent apportés ; des honneurs ; des remerciements ont été reçus du monde entier ; des larmes ; des photos ; des dessins d’enfants ; des portraits ; des chansons ; des fleurs envoyées ; des poignées de mains serrés auprès des grands de ce monde. Pourtant la manipulation fait rage et des questions persistent !

Questions sur l’intégrité journalistique d’Isabelle Hachey ?

  • Comment la haine peut-elle surpasser la souffrance humaine ?
  • Comment le manque de compassion peut-il aveugler la journaliste Isabelle Hachey ?
  • Cette journaliste a-t-elle trahi sa profession ? Peut-elle encore se faire appeler journaliste ?
  • Est-ce que la haine contre Steve Maman dépasse le drame des persécutés victimes de Daech ?

Grâce à sa plume et son clavier, Isabelle Hachey, avait le pouvoir de soulager la souffrance des victimes du génocide. Mais en place et lieu, a-t-elle contribué au désordre et au chaos des Yézidis ?

Qui est Steve Maman et qui est son équipe ?WhatsApp-Image-20160704 (1)

Steve Maman, homme d’affaires canadien, surnommé le “Schindler Juif”. Suite au visionnage de l’agonie du pilote jordanien brûlé vif dans une cage par L’EI. Steve décide d’agir et d’apporter son soutien en particuliers aux populations yézidies et aux chrétien d’Orient, victimes d’exactions et d’épuration ethnique en Irak et en Syrie. Dans un premier temps, accompagné de son épouse, il décide de porter secours à trois familles chrétiennes d’Alqosh au Kurdistan. Puis le couple  organise la libération d’esclaves sexuelles dans le Califat islamique.

La vie professionnelle de Steve, celui-ci a développé une expertise dans la gestion et la collection de voitures anciennes, l’acquisition et le courtage. Il a fondé le concessionnaire “Le Cheval Cabré”/“The Prancing Horse” au Canada. Influant auprès de la collection Demers, qu’il a assisté dans l’acquisition et la construction, composé de 675 voitures de collection les plus convoitées au monde.

En Juillet 2015, inspiré par le très Honorable Stephen Harper, l’Ex-Premier ministre du Canada, Steve a lancé une mission humanitaire qui a touché la vie de centaines de milliers de gens, d’une manière très concrète à travers le travail de terrain de la mission et par sa couverture médiatique internationale.

Lorsque Daech a repris la ville de Mossoul en Irak, le 3 Août 2014, des milliers de femmes et d’enfants ont été vendus comme esclaves sexuels aux soldats et aux civils dans le Califat nouvellement fondé. Alors que le monde était assis en silence, Steve prit position pour une minorité dont les droits étaient non seulement ignorés, mais piétinés et réduits en lambeaux. Vivre par les mots : « Agir maintenant ou rester spectateur ». Et Steve a fondé CYCI :

  • La libération des Enfants Chrétiens et Yézidis d’Irak.logo300

Depuis Septembre 2014, Steve Maman, CYCI ont sauvé 140 femmes et enfants  ; pourvu financièrement au transfert en toute sécurité de 2.310 réfugiés de la Grèce vers l’Allemagne ; assisté le camp yézidi de Petra établit par le Gouvernement grec qui accueille près de 1.400 Yézidis ; aidé plus de 25.000 familles yézidies, chrétiennes et musulmanes dans les camps kurdes, par des distributions de denrées alimentaires, de vêtements d’hiver, de dons de chauffages, de jeux pour les enfants, de sourires et de soutien etc. Ainsi que par la mise en place d’une assistance médicale indispensable.

Steve Maman est internationalement reconnu, surnommé « Le Schindler juif ». Il est primé par plusieurs États pour son humanisme révolutionnaire et sa rapidité d’action. En très peu de temps, la fondation CYCI est devenue incontournable dans la sphère humanitaire à grande échelle. Et la communauté humaine l’a très bien compris, il est suivi par des milliers de personnes part le monde.

 Steve Maman répond aux allégations d’Isabelle Hachey :  

Isabbelle Hachey : Steve Maman qui se décrit lui-même comme le « Schindler juif » avait fait le tour du monde.

Steve Maman : Faux. Dans des dizaines d’entrevues, de vidéos et documentaires, j’ai informé de comment est né le surnom du “Schindler Juif” que le journal “Breitbart” publié le 8 Août 2015 à travers cet article Jewish Schindler’ Saves Dozens of Yazidis and Christians from Islamic State. Qui fut le premier à m’avoir nommé ainsi. J’ai même tenté de le faire corriger. Mais c’était trop tard. Déjà relayé sur internet, il n’était plus possible de faire marche arrière. En effet, j’ai refusé ce titre car je ne me sentais pas à la hauteur de représentait l’héroïsme d’un Oscar Schindler. Toutefois, aux alentours du mois de Mai 2016 et après que les médias ont énormément communiqué sur la mission humanitaire CYCI, qui eu un impact international et surtout des résultats probants. Alors j’ai finalement accepté d’être surnommé le “Schindler Juif”…

Néanmoins et durant l’une des entrevues avec Isabelle Hachey, je lui ai fourni cette même réponse avec des sources et des liens précis sur le sujet. Mais Isabelle Hachey a peigné un personnage égocentrique et imbu de lui-même se faisant appelé le “Schindler Juif” pour se glorifier.

En réponse et dans l’article de Sharona Schwartz du site d’informations respecté The Blaze

A Canadian Businessman Inspired by Oskar Schindler Is Buying Back Christians and Yazidis Captured by Islamic State

Voici la citation de Steve Maman :

Maman had a message for those calling him the new Schindler, who was credited with rescuing some 1,200 Jews from the Holocaust by employing them in his factories. Maman wrote on Facebook on Monday:

I am called “Jewish Schindler”, “Yezidis’ Schindler” by certain news outlets. Please, know that I truly do not feel like one at the present time. I actually feel that I am not doing enough as there are so many left to liberate.

Ne fait-elle pas preuve de démagogie ?

Il s’agit bien de la désinformation à son meilleure !

Ce vendeur de motos et de voitures d’occasion de Montréal-Ouest – (Isabelle Hachey)  

exoticPar tous les moyens, Isabelle Hachey a tenté de ternir l’image de Steve Maman à la portion la moins glorieuse de l’homme. Après lecture des articles tissés de mensonges de cette journaliste. Vous découvrirez un personnage inventé de toutes pièces, un Steve Maman sans scrupule, plus attiré par la célébrité que par le désir noble de secourir l’humanité. Comme une vaste escroquerie, Isabelle Hachey est devenue metteuse en scène et a créé un personnage factice. Mais Isabelle Hachey n’est pas metteuse en scène, Isabelle Hachey est journaliste ! Une journaliste qui a perdu tout bon sens et le premier de sa profession : informer avec intégrité. Car asséner le doute dans l’esprit des lecteurs, de manière à rendre difficile à croire qu’un “vendeur de motos usagées de Montréal-Ouest” puisse réaliser de tels exploits !

Ce n’est pas du journalisme, c’est de la corruption intellectuelle.

De plus, elle essaye de “relativiser” les actions exemplaires de CYCI en rendant improbable les histoires un peu farfelues de “ce vendeur de Harley-Davidson usagées de Montréal-Ouest”. Encore une fois, le désir de discréditer, de mépriser les réalisations de CYCI est visible. Alors que la libération de 140 femmes ; la distribution auprès de 25.000 personnes ; le soutien apporté pour 2.310 réfugiés ; la gestion du camps de Petra en Grèce qui regroupe 1.400 Yézidis, est un travail difficile, de chaque instant qui demande beaucoup de courage et une organisation sans pareille. Tout cela exige don de soi et un amour inconditionnel pour l’humanité.

Isabelle Hachey dans ses formulations biaisées essaye de ridiculiser le travail de toute une équipe. Cette façon de méjuger, sous-estimer la réalité, se nomme de la calomnie, de la désinformation pure et simple.

Isabelle Hachey, pour votre information, les Yézidis sont bien réels ! Ils souffrent constamment, c’est un peuple en voie de disparition. La Fondation CYCI est bien réelle ! Elle a sauvé des centaines d’esclaves sexuelles. Steve Maman est bien réel ! il tente d’apporter une aide concrète aux populations démunies. Nous ne sommes pas au cinéma et vous faîtes du tort aux Yézidis. Qu’on se le dise !

Comment Isabelle Hachey crée-t-elle du tort aux Yézidis ?

Car CYCI est  l’une des seules organisations humanitaires qui aident les Chrétiens et Yézidis d’Orient, qui sont actuellement sous la menace permanente de Daech. The Liberation of Christian and Yazidi Children of Iraq – CYCI lutte activement pour dénoncer et sensibiliser l’opinion publique sur le sort des Yézidis. Et fournit les aides alimentaires aux plus démunis en Irak. Et délégitimant le travail de la fondation CYCI, Isabelle Hachey a insufflé doutes et questions qui se sont faites de plus en plus persistantes. C’est pourquoi, il fallait éclaircir les formulations et déformations contournées de la journaliste de La Presse. Car le doute est plus dangereux encore que le mensonge. Il creuse la brèche dans l’esprit du public.

Modus operandi ou comment Isabelle Hachey rend l’homme d’affaire réputé, Steve Maman, un “vendeur de Harley-Davidson usagée de Montréal-Ouest”

Voici un exemple concret qui souligne la ruse ou désinformation journalistique. Regardez, c’est assez subtil, par un jeu de langage, les mots visent à diminuer la vérité. 

Le jour ou Isabelle Hachey a rencontré Steve Maman à la salle d’exposition, se trouvait des voitures anciennes de collection d’une très grandes valeurs dont l’Avion Voisin 1919 C1 ayant appartenu au Roi du Maroc. Alors qu’Isabelle Hachey avait sous les yeux de magnifiques voitures anciennes de luxe, peut-être même les plus belles au monde. Elle le qualifie à plusieurs reprises de “vendeur de Harley-Davidson usagées de Montréal-Ouest”. Il y a fort à parier que la journaliste de La Presse avait tout intérêt à créer un scénario ou le “Schindler Juif” soit un héros, un peu menteur et affabulateur pour pouvoir ensuite le démolir plus facilement. Le scénario était tout trouvé. Toutefois, Steve Maman est un homme honnête qui n’a pas usurpé sa profession, ni son identité. C’est bien un homme d’affaires d’envergure qui a créé sa fortune personnelle par son propre travail. C’est aussi un acteur de l histoire, un héros des temps moderne, alors Isabelle Hachey ? Votre scénario est totalement faux. Le public n’est pas dupe ! Et malgré vos critiques acerbes, Steve Maman continue son combat pour secourir les populations d’Irak dans une réalité qui dépasse les plus mauvais films de guerres :  Il faut sauver les Yézidis ! 

Vous auriez pu par votre travail aider les Yézidis, vous avez préféré détruire ! 


La collection Demers

(“Un vendeur de Harley-Davidson usagées de Montréal-Ouest” … la suite)
WhatsApp-Image-20160713

La Famille Demers est très respecté au Québec. Parmi leurs réussites se trouve une collection à l’échelle mondiale.

Roger Demers avait prêté main forte à Steve Maman dans CYCI.

Steve Maman a noué des relations privilégiées avec la famille Demers qui représentent une des collections les plus vaste du monde de  voitures évaluées par les experts et médias à 1 milliard de dollars.

 

Comment  une journaliste à La Presse, telle que vous Isabelle Hachey,  ne connait-elle pas l’implication de Steve Maman dans cette collection ou il collabore depuis 23 ans. Alors que le journal La Presse avait déjà publié à deux occasions sur ce sujet.

Incohérence ? Ou encore une fois mépris de l’information ?

Le désir de salir est nettement visible, n’est-ce pas ?!

Denis Arcand journaliste de La Presse écrit dans un autre article :

“Selon l’importateur de voitures exotiques Steve Maman, de Montréal“

La Presse a envoyé à M. Couillard des photos de son ancienne Dino, qu’il a identifiée grâce à trois modifications très reconnaissables. Il l’a vendue en 2000 au commerçant d’autos et de motos exotiques Prancing Horse, de Montréal. Rencontré par La Presse, le président de Prancing Horse, le Montréalais Steve Maman, a dit avoir revendu à la Collection Demers l’ancienne Dino rouge de M. Couillard et une autre 246GT, rouge aussi, importée de Suisse”

Isabelle Hachey a contacté Roger Demers afin de lui demander la nature de la relation qui le lie à Steve Maman et sa vision de CYCI. Est-il intègre et honnête ?douzi 2

Roger Demers confirme :

“la mission est magnifique. Sauver des enfants et des innocents est le devoir de chaque être humain envers son prochain et ce que fait Steve est une fierté pour nous.

En plus de vingt ans dans une relation étroite, on n’a vu de personne des plus intègres et honnêtes qui puissent exister. Un niveau de confiance sans égal.”

Pourquoi Isabelle hachey ne publie-t-elle pas la réponse de la famille Demers, une des familles les plus illustres du Québec ?

Pourquoi cacher cela aux lecteurs ?

De plus, Steve Maman a fait des développements immobiliers, construction de maisons, de l’importation et de la distribution de luminaires de cristal et de Murano.

Il est certain qu’une fois le vrai portrait de Steve Maman dressé devant vous, vous devinez son potentiel réel et ses capacités exceptionnelles pour mener à bien, une action humanitaire internationale.

Alors que pensez-vous du “un vendeur de Harley-Davidson usagées de Montréal-Ouest” et de la démagogie de la journaliste Isabelle Hachey ?

7 autres parties viendront répondre point par point à toutes les allégations de la journaliste de La Presse, Isabelle Hachey.

À suivre avec intérêt…

 

 

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

One Response to ISABELLE HACHEY JOURNALISTE A LA PRESSE, A-T-ELLE TRAHI SA PROFESSION SUITE A L’ARTICLE SUR STEVE MAMAN ? “La véritable histoire du Schindler juif”

  1. Gaby Bujokas says:

    Cet homme est Ce que l’on appelle un hero ou Peut etre un ange envoye par Dieu .
    Il a secouru plusieures personnes et malheureusement il y en a encore Beaucoup qui sont encore exclaves .
    Que Dieu l’aide encore a
    Secourir ces pauvres femmes et enfants

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *